Colloque international « la fonction économique du droit : regards croisés sur 20 ans de l’OHADA » Marseille, 20-21 novembre 2013, IMéRA
1 février 2014
La sentence arbitrale internationale (Ohada) se moque des frontières
1 mai 2014

 

Allan Greenspan

Never Saw It Coming ─ Why the Financial Crises Took Economists by Surprise

Foreign Affairs,  Nov.-Dec. 2013

 

Note de lecture, mars 2014

Faustin Ekollo, docteur en droit

 Dans cet essai,  l’ancien président de la FED propose des pistes pour comprendre  l’aveuglement collectif qui a accompagné la crise qui a commencé en 2008.

L’essai est relativement facile à lire ; d’ailleurs, il commence comme un roman. L’auteur raconte qu’après avoir joué au tennis en indoor  le dimanche 16 mars 2008, il reçut un coup de fil de la nature la plus redoutable possible : un haut membre du conseil d’administration de la Fed appelait pour envisager, pour la première fois depuis des décennies,  la mise en œuvre de l’article 13 (3) de la loi instituant  Réserve Fédérale. Ce texte permet virtuellement de prêter n’importe quel somme à n’importe quel agent économique, en cas de besoin ! En l’occurrence il fallait prêter dans l’urgence 29 MMM $ à J.-P. Morgan pour la reprise de la banque d’investissement  Bear Stearns  qui venait de perdre 20 MMM $ en une semaine et était au bord de la faillite !  Ce fut le début d’une érosion financière qui atteignit son point culminant, six mois plus tard,  avec la faillite de Lehman Bros, déclenchant  une grande crise financière peut-être pire que la grande dépression des années 30.

La lecture peut décevoir dans la mesure où l’auteur  n’offre pas de mea culpa. Or, c’est cet aspect des choses que nombre d’analystes attendaient le plus. Les critiques rappellent qu’en juin 2005 l’alors président de la FED avait déclaré au Congrès qu’il n’y avait pas de crainte à avoir d’une bulle immobilière car, au niveau de la Nation,  la très large titrisation des prêts immobiliers rendait peu vraisemblable un dérapage des milieux financiers :

Nationwide banking and widespread securitization of mortgages make it less likely that financial intermediation would be impaired.

L’essai est une sorte de condensé de son livre sorti en octobre 2013, The Map and the Territory (Risk Human Nature and the Future of Forecasting, Penguin 2013). Ce livre  a subi un tir de barrage à cause de l’absence de mea culpa et de sa tendance à l’autojustification. Dans l’essai, comme dans le livre,  Greenspan montre la difficulté de jouer les oracles ; il réitère la validité des principes prudentiels tout en se montrant très sceptique à l’égard de la tentation d’une régulation intrusive fondée sur l’illusion qu’il existerait des boucliers irréfutables contre les risques économiques et financiers.

Il est néanmoins difficile d’être d’accord avec la conclusion du  très bel article que Gregory Mankiw a consacré à son livre, dans  le New York Times (Nov. 14, 2013)  sous le titre  Things Didn’t Go as Planned : « on comprend pourquoi cinq présidents américains se sont tournés vers lui, reconnaissant en lui  l’un des plus grands économistes de notre temps. »

En effet, William A Fleckenstein, le critique le plus radical de l’ancien patron de la FED (Greenspan Bubble- The Age of Ignorance at the Federal reserve) rappelle que ce dernier est resté à la tête de la FED durant près de 19 ans, n’acceptant jamais la moindre responsabilité pour : le crash boursier de 1987 ; la faillite des caisses d’épargne (Saving and Loans) ; la quasi faillite de Long Term Capital Managment en septembre 1998 ; la bulle technologique de 2000 ; et en 2007, la crise des subprime ;

 

Membres permanents du site France Ohada Droit

  • Amadou Diallo, Secrétaire général de la Cour suprême de Mauritanie
  • Maître Patricia SUID VANHEMELRYCK, Avocat à Nice
  • Maître Thioye Mamadou SOW,  SG Ordre national des Notaires de Mauritanie
  • Maître Thierry Serra, Avocat à Paris, spécialiste des procédures d’appel
  • Faustin EKOLLO, docteur en droit, Secrétaire du site
  • Association alaistithmar fi muritania, investir en Mauritanie, الاستثمار في موريتانيا

 

Publié in France Ohada droit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *